Chef d’oeuvre ? Non. Divertissant ? Ah ça, oui !

Un twist final à la hauteur de l’attente du spectateur et un Daniel Radcliffe plutôt bon en méchant font de ce film un moment très agréable. Le plus surprenant est Woody Harrelson dans la peau de frères jumeaux.

Au montage, Stan Salfas. Connu pour son travail avec William Hoy (monteur au CV très impresionnant) sur La Planète des singes : L’affrontement, il a également eu le privilège de travailler avec un certain Steven Soderbergh en 1995 (A fleur de peau).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s